Plateformes analytiques

Plateforme RMN

Responsable
Michaël Deschamps (CEMHTI/Univ. Orléans)

La RMN permet de caractériser l’environnement et la dynamique des atomes porteurs de spins (1H,19F, 7Li, 31P, 13C, 29Si…). Les renseignements accessibles sont l’existence (la quantification) des phases présentes (amorphes ou cristallines), le nombre de sites inéquivalents des différentes structures présentes d’un échantillon ainsi que leurs populations, la structure et les environnements de molécules en phase liquides ou adsorbées, la dynamique des espèces mobiles (échange entre sites, temps de résidence dans les sites, coefficients d’auto-diffusion) en fonction de la température. On peut aussi obtenir les cartes de proximité spatiales entre différents noyaux dans les cas favorables. La quantité d’échantillon nécessaire va de 1 mg pour les noyaux les plus sensibles à quelques centaines de mg pour les échantillons moins sensibles. La plateforme dispose d’une boîte à gant pour la manipulation de produits (secs) sensibles à l’air.

Équipements et moyens humains

>Financés par le RS2E

  • Spectromètre 200 MHz, sondes MAS 4 et 1.3 mm double résonance 1H-19F/31P-15N

>Autres financements

  • Équipement complémentaire pour diffusion financé par le CEMHTI (en cours de commande)

>Moyens humains

  • 1 CR CNRS (Elodie Salager)
  • 1 PR (Michael Deschamps)
  • 1 postdoc, 1 thésard