Réseau

Le HUB de l'énergie

Situé 15 Rue Baudelocque, au cœur d’Amiens, le Hub a pour vocation de faire rayonner la recherche et le transfert technologie français dans le domaine du stockage électrochimique de l’énergie (batteries et supercondensateurs).

Le Hub, qu’est-ce que c’est ?

A la pointe de l’innovation, le Hub de l’énergie est un laboratoire de recherche fondamentale et de développement pré-industriel. Nos chercheurs y travaillent sur les batteries de demain (sodium-ion, lithium-air, lithium-soufre…) et sur l’amélioration des batteries d’aujourd’hui (sécurité, méthodes de fabrication…). Le Hub regroupe toutes nos expertise en électrochimie, caractérisation, science des matériaux, upscaling, pré-prototypage, chimie organique…

Qui va bénéficier de ce bâtiment ?

Le Hub a été construit à l’initiative du Pr. Jean-Marie Tarascon pour en faire le siège du RS2E (Réseau sur le stockage électrochimique de l’énergie). Le Réseau a été créé par le CNRS et le Ministère de la recherche pour fédérer 17 laboratoires CNRS/Université français, 15 industriels et 3 centres de transfert technologique (en savoir plus). Le LRCS, membre fondateur du RS2E, habite le bâtiment et le fait vivre avec ses recherches. Les membres du RS2E issus des autres laboratoires et des entreprises partenaires peuvent être accueillis régulièrement pour des séjours de courte ou de moyenne durée.

“Hub” est un mot anglais désignant la pièce connectant un axe à une roue.

Que signifie « Hub de l’énergie» ?

Ce sens de “connexion” se retrouve dans l’expression “hub aérien”, lieu de rencontre entre passagers et avions. La signification nous a plu et permet de mettre en avant la vocation pluridisciplinaire et collaborative du lieu. Le suffixe “de l’énergie” rappelle notre activité principale : étudier et développer des dispositifs de stockage de l’énergie. 

Quels équipements sont utilisés par les chercheurs ?

Grâce à sa modernité, le Hub de l’énergie rassemble dans un même lieu microscopes électroniques à balayage et à transmission, appareils de diffraction des rayons X, ligne de prototypage au format 18650 en salle sèche, spectrométrie de masse, cycleurs électrochimiques, boîtes à gants…

Le Hub, une force internationale

Une grande partie des premières recherches sur les batteries lithium-ion ont eu lieu grâce à des chercheurs français (Jean-Marie Tarascon, Michel Armand, Claude Delmas, Christian Masquelier…) pour une industrialisation… très largement asiatique. Aujourd’hui la bataille fait rage dans le monde pour inventer leurs successeurs : plus autonomes, moins chères, plus écologiques. Les industriels et les gouvernements investissent massivement, comme le fabricant de voitures électriques américain Tesla. La création du RS2E en 2011 et du Hub en 2017 sont les meilleurs atouts français pour garder notre place dans ce domaine stratégique. C’est aussi une chance pour l’économie locale et régionale qui confortera la place des Hauts-de-France et d’Amiens dans l’économie verte et le développement durable.

Quelles sont ses originalités ? Le Hub a été conçu avec une approche environnementale forte par le cabinet d’architecte Nickl & Partner. Il répond à deux demandes : une intégration dans l’environnement et une qualité de construction durable. Ainsi, le bâtiment comporte des toitures végétalisées, de larges baies vitrées, des matériaux à faible émissivité… C’est aussi un écrin qui protège les avancées scientifiques par ses lamelles d’acier, seconde peau assurant le secret de la recherche.

Qui finance le Hub de l’énergie ?

Le bâtiment est financé à la hauteur de 22 millions d’euros par la Région Hauts-de-France avec un soutien fort de l’Université de Picardie Jules Verne, du Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation, d’Amiens Métropole, de la Préfecture de Région, du Département, de l’Académie d’Amiens et du fonds européen FEDER.

RS2E - Hub de l'énergie
1/3
RS2E
2/3
RS2E - Hub de l'énergie
3/3