Recherche

Domaines de recherche

La recherche au sein du RS2E s’articule autour de deux piliers : Les thématiques principales et les axes transversaux qui regroupent toutes les expertises nécessaires pour mener à bien les projets initiés au sein des thématiques de recherche.

LES AXES PRINCIPAUX

  • M-ion avancé : Dédié aux chimies Métal-ion (Li, K, Mg, Na), cet axe adressera les verrous technologiques et scientifiques au développement des matériaux d’électrode, des électrolytes et de différentes formulations afin d’améliorer leurs performances, leur fiabilité et leur sûreté.
  • Le stockage capacitif : Accumulateurs et supercondensateurs forment l’ossature de cette thématique. Les chercheurs cherche à améliorer la confection d’électrodes de carbone microporeuses et la formulation de nouveaux électrolytes comme les liquides ioniques.
  • Éco-conception et recyclage : Il traite les problèmes de recyclage et d’analyse de cycle de vie (ACV) des matériaux et des systèmes de stockage. Son but : Privilégier de nouveaux concepts d’électrodes renouvelables et la mise au point de synthèses innovantes reposant sur des approches bio-inspirées, biomimétiques et/ou bio-assistées.
  • Auto-guérison et détection : Les cellules de batteries devenant l’élément-clé de nos sociétés connectées, il devient primordial d’améliorer leur qualité, leur fiabilité et leur durée de vie à l’aide de méthodes de détection en temps réel non-invasives et en ayant la possibilité de réparer les parties défectueuses.

NOS AVANCÉES EN IMAGES

    Tiamat
    Tiamat - Développe, fabrique et commercialise des batteries sodium-ion
    1/4
    Tiamat
    Batteries sodium-ion - 1er prototype en format industriel 18650
    2/4
    RS2E
    Microsupercondensateurs - 1er prototype intégré sur une couche de Si
    3/4
    Sphere
    Sphere Energy - Développe des outils de laboratoire pour accélérer la recherche expérimentale
    4/4

    AXES TRANSVERSES

    • Théorie : En interaction avec les expérimentalistes, le groupe “Théorie” développe des méthodologies et des stratégies pour guider la recherche de nouveaux matériaux, simuler les expériences et déterminer la stabilité électrochimique et chimique des électrodes et électrolytes.
    • Interfaces : Cet axe se concentre sur la compréhension et le contrôle des interfaces “natives” et “artificielles” dans les batteries afin d’améliorer leurs performances et leur durée de vie.
    • Sécurité : Ses activités sont principalement centrées sur l’établissement de protocoles-tests électrochimiques avancés et sur les études post-mortem de batteries et supercondensateurs afin de déterminer les clés de leurs dysfonctionnements et d’apporter des solutions d’optimisation.