Réseau sur le stockage électrochimique de l'énergie,
centre de recherche sur les batteries et supercondensateurs

Vers des batteries autoréparatrices

Vers des batteries autoréparatrices

L’Europe et le RS2E misent pour le futur sur des batteries « intelligentes » capables de s’autoréparer.

Une vidéo explicative des travaux d’une thèse cofinancée par le RS2E a été publiée sur Youtube. Fanny Betermier, doctorante Collège de France/LAMBE, y explique la teneur de ses recherches, qui s’inscrivent dans la nouvelle thématique « autoréparation » du réseau.

La durée de vie est en effet un critère incontournable dans l’élaboration et la commercialisation des batteries. Avec le temps, l’autonomie de ces systèmes tend à diminuer avec la détérioration des performances.

Le RS2E, tout comme l’Europe avec le projet BATTERY 2030+, s’intéresse à cette problématique et cherche à y apporter des solutions.

La vidéo ci-dessous a été réalisée par le DIM RESPORE (réseau de recherche financé par la région Île-de-France) qui est cofinanceur de la thèse de Fanny Betermier. Cette dernière travaille plus précisément sur les batteries lithium-soufre.