Réseau sur le stockage électrochimique de l'énergie,
centre de recherche sur les batteries et supercondensateurs

Une synergie gagnante pour une bourse ERC

Une synergie gagnante pour une bourse ERC

Une collaboration transdisciplinaire entre les équipes du Prof. Markus Antonietti et du Prof. Patrice Simon s’est vue attribuer une prestigieuse bourse ERC (European Research Council).

6,5 millions d’euros de l’European Research Council vont financer un ambitieux projet collaboratif mené par le Prof. Simon, vice-directeur du RS2E et membre de L’université Toulouse III – Paul Sabatier, et le Prof. Antonietti, du Max Planck Institute of Colloids and Interfaces en Allemagne.

Patrice Simon apportera au projet son expertise en caractérisations électrochimiques et son savoir-faire dans le domaine des matériaux pour la réalisation d’électrodes de forte puissance.

La bourse ERC reçue s’inscrit dans le programme Synergy dont l’objectif est « d’aider des groupes de deux à quatre chercheurs exceptionnels à rassembler des compétences, des connaissances et des ressources complémentaires dans un projet ambitieux. »

440 projets ont été déposés pour seulement 34 retenus.

Pour plus d’information : https://erc.europa.eu/news/erc-2020-synergy-grants-results

---

Le projet MoMa-Store : Le confinement à l’échelle nanométrique d’un électrolyte (substance conductrice) dans des matériaux poreux entraîne des phénomènes de désolvatation et de réorganisation des molécules de solvants. Ces effets, qui se retrouvent dans les matériaux poreux et les matériaux 2-dimensions, contribuent à augmenter la capacité de stockage de charges via des mécanismes qui restent encore à élucider. Un des objectifs du projet est de tirer profit de ces nouveaux mécanismes pour augmenter les capacités de stockage et la vitesse des réactions (puissance). Un autre axe concerne la modification de surface des matériaux en venant créer des couches de passivation artificielles ou des couches semi-conductrices pour bloquer l’action des électrolytes et ainsi augmenter les tensions de fonctionnement des systèmes et donc l’énergie stockée.