Réseau sur le stockage électrochimique de l'énergie,
centre de recherche sur les batteries et supercondensateurs

Matthew McDowell, second lauréat du YESS Award 2108

Matthew McDowell, second lauréat du YESS Award 2108

Matthew McDowell a remporté le second prix du YESS Award 2018 avec son projet audacieux de « Contrôle de la dégradation chimico-mécanique des électrolytes dans les batteries solides ». Ce projet est l’aboutissement d’un parcours scientifique cohérent.

Professeur assistant à la Georgia Institute of Technology, Matthew McDowell partage son temps entre la G. W. Woodruff School of Mechanical Engineering et la School of Materials Science and Engineering. Le jeune chercheur a réalisé sa thèse à Stanford (science des matériaux et ingénierie) avant de rejoindre pendant deux ans Caltech comme post-doctorant.

Depuis 2015, il étudie à Georgia Tech les matériaux pour le stockage électrochimique de l’énergie et pour les applications électroniques. Son groupe de recherche s’intéresse notamment à l’analyse in situ et operando des transformations chimiques et structurales qui ont lieu dans les composantes des batteries. L’objectif est de comprendre les phénomènes de dégradation dans ces systèmes de stockage.

Les principaux projets de recherche de son laboratoire, en lien avec les batteries, sont la compréhension et la maîtrise des transformations aux interfaces dans les batteries solides, la compréhension des mécanismes de réaction dans les matériaux d’électrodes pour les batteries post-Li-ion et le développement d’électrodes à haute capacité pour des applications de stockage à très basse température.