Réseau sur le stockage électrochimique de l'énergie,
centre de recherche sur les batteries et supercondensateurs

Deux nouveaux industriels rejoignent le RS2E !

Deux nouveaux industriels rejoignent le RS2E !
© FotolEdhar - Fotolia.com

Depuis le 11 octobre dernier, deux nouveaux partenaires ont rejoint notre Club des Industriels. Très différents tant dans leurs cœurs de métier que dans leurs dimensions, les deux sociétés se rejoignent dans leur intérêt pour le stockage électrochimique de l’énergie. Leur participation à notre dernière Réunion Semestrielle est l’occasion de les présenter officiellement.

 

Nous ont donc rejoint, Aurock, jeune entreprise innovante (JEI) albigeoise spécialisée dans la modélisation des propriétés thermomécaniques des bétons réfractaires et Zodiac Aerospace, grand équipementier aéronautique qui rassemble près de 30.000 employés dans 20 pays.

Les différences entre ces deux sociétés viendront enrichir notre réseau de recherche. En effet, ces nouveaux membres du Club des Industriels apporteront leur expertise et les attentes spécifiques à leur marché. Leur rôle sera aussi de participer à la vie quotidienne du RS2E : collaboration avec les laboratoires membres, participation aux instances décisionnelles et aux Réunions Semestrielles qui sont véritablement un moment d’échange entre tous les acteurs de notre réseau (industriels, laboratoires de recherche, établissements publics).

Laissons maintenant la parole aux représentants de Zodiac et d'Aurock pour mieux découvrir ces deux sociétés et leurs ambitions dans le secteur du stockage de l’énergie.

--

© Zodiac AerospaceGuillaume Cherouvrier, représentant de Zodiac Aerospace au Club des Industriels du RS2E.

Q : Vous êtes à l’initiative de l’entrée de votre groupe dans le Club des industriels du RS2E en octobre dernier. Quelles raisons ont motivé ce choix ?

Grâce au RS2E, Zodiac Aerospace, leader mondial des équipements et systèmes aéronautiques, disposera d’une vision du monde universitaire et académique sur le stockage électrochimique de l’énergie. Celle vision nous permettra de comprendre et d’influer sur les nouvelles technologies qui émergeront dans un avenir plus ou moins proche. Ensemble nous élaborerons des solutions innovantes pour nos clients constructeurs aéronautiques. Par exemple, comment stocker le plus d’énergie possible dans un kilo de batterie, tout en garantissant une sécurité irréprochable.

Q : Quel est votre rôle au sein de Zodiac Aerospace et, plus précisément, quelle est la place de l’activité batterie dans la stratégie du Groupe ?

Je suis rattaché à la direction technique en tant que responsable de l’activité stockage de l’énergie et avec comme projet de développer ses propres solutions de stockage d’énergie. Cette activité stockage de l’énergie, nouvelle chez Zodiac Aerospace, vient en complément de notre offre sur les systèmes électriques. La technologie couramment embarquée dans les avions pour le stockage de l’énergie est le Ni-Cd, des développements ont été menés avec des batteries Li-ion mais des problèmes de sécurité sont apparus. C’est pourquoi Zodiac Aerospace s’impose un niveau de sécurité irréprochable dans les solutions développées.

Q : Encore marginal dans l’aéronautique, le stockage électrochimique de l’énergie deviendra-t-il un enjeu prépondérant pour Zodiac Aerospace ?

Notre groupe est aussi leader mondial de la distribution électrique et est au cœur du processus vers l’avion plus électrique. L’électricité remplace l’hydraulique ou le pneumatique dans un avion et permet ainsi de réduire la consommation de carburant génératrice de CO2, de nuisances sonores et de coût. Grâce aux progrès des batteries et au RS2E, nous pourrions avancer concrètement sur ce développement et ainsi créer un avion fonctionnant au sol uniquement à l’électricité.

Q : Que pensez-vous du futur bâtiment (Hub) ?

Le Hub apportera au RS2E une unité de temps et de lieu. Sa visibilité en sera améliorée et sa pérennité confortée. C’est très positif pour la filière française du stockage électrochimique de l’énergie.

--

© AurockOlivier Valentin, représentant d’Aurock au Club des Industriels du RS2E.

Q : Aurock est un bureau d’étude spécialisé dans les bétons réfractaires. Pouvez-vous nous présenter votre entreprise et son cœur de métier ?

L'entreprise a été créée en juin 2007 par deux docteurs-ingénieurs en mécanique et science des matériaux. Cette création fait suite à 10 ans de recherche au laboratoire matériaux de l’école des Mines d’Albi-Carmaux sur la modélisation du comportement thermomécanique des bétons réfractaires. Aurock entretient toujours des liens étroits avec le monde académique en participant à différents projets de R&D. Aurock est maintenant composé de 8 personnes et réalise des simulations dans le domaine des céramiques et des procédés de mise en forme pour le domaine aéronautique. Ces simulations nécessitent la mise en œuvre de couplages multiphysiques.

Q : Vous êtes à l’initiative de l’entrée de votre société dans notre Club des Industriels. Quelles raisons ont motivé ce choix ?

En 2010, j’avais fait une présentation à un congrès sur mon sujet de thèse autour de la modélisation des déformations chimiques dans des matériaux pérovskites conducteurs ioniques et électroniques. L’approche de ma thèse avait stimulé la discussion avec un chercheur en électrochimie. Ce qui ressortait de cette première expérience et de la bibliographie sur les modélisations en électrochimie c'est qu'il y a peu de travaux couplés effectués par des mécaniciens des milieux continus (alors que les dégradations mécaniques existent). De plus, les équipes de recherche les plus à la pointe commencent à étudier ces aspects ce qui est stimulant sur le plan scientifique et technologique. C’est une diversification très intéressante pour l’entreprise.

Q : Vous avez participé à la dernière Réunion Semestrielle de Pau, quel est votre regard sur cette rencontre ?

L’animation des différents acteurs, en particulier académiques, a permis de découvrir un réseau dynamique et chaleureux réunissant une importante communauté en électrochimie. Aurock a ressenti un excellent accueil et les échanges avec les membres présents ont permis d’envisager des propositions pour de futures collaborations.

Merci aux deux représentants et bienvenue à Aurock et Zodiac Aerospace dans notre Club des Industriels !

--

À propos de Zodiac Aerospace : Zodiac Aerospace est un leader mondial des équipements et systèmes aéronautiques, à destination des avions commerciaux, régionaux, d’affaires, ainsi que des hélicoptères et du spatial.

À propos d’Aurock : Aurock est une jeune entreprise innovante spécialisée dans la conception et la fabrication de pièces techniques en bétons réfractaires et dans les modélisations multiphysiques pour un large éventail d’applications.

À propos du RS2E : Réseau français d’excellence sur le stockage électrochimique de l’énergie, le RS2E fédère chercheurs, industriels et établissements publics dans le but de faciliter le transfert entre recherche et industrie.