Réseau sur le stockage électrochimique de l'énergie,
centre de recherche sur les batteries et supercondensateurs

Brèves


  • Ce vendredi 13 janvier, la Station Spatiale Internationale va procéder à une importante mise à jour de son système de stockage d’énergie, en remplaçant les batteries nickel-hydrogène actuellement utilisées par des batteries lithium-ion. L'avantage de ces batteries, produites par la société japonaise GS Yuasa Technology, est d'offrir de meilleures performances, d'être plus légères et plus compactes que leurs prédécesseurs. Cette opération de remplacement est cruciale pour le bon fonctionnement de la station : l’ISS met 90 minutes à effectuer une orbite complète autour la Terre, dont 35 minutes sont passées dans l’ombre de la Terre, où les 2500 m2  de panneaux solaires ne peuvent fonctionner. Il est donc essentiel que des batteries puissent prendre le relai pour assurer le bon fonctionnement de la station… et la survie des astronautes.

    Mais changer les équipements énergétiques de l’ISS n’est pas une mince affaire, car il est nécessaire pour cela d’intervenir à l’extérieur de la station. Cette sortie orbitale sera menée par l’astronaute français Thomas Pesquet, de l’ESA, et le commandant de l’ISS Shane Kimbrough, de la NASA.

    L’opération sera à suivre en live à partir de 11h00 à l’adresse suivante: https://proxima.cnes.fr/fr/AllezThomas

    Source : https://www.nasaspaceflight.com/2017/01/spacewalkers-upgrading-iss-batteries/


  • Le 2 janvier dernier, Jean-Marie Tarascon, professeur au Collège de France et directeur du RS2E, a été interviewé sur France Inter (lien podcast). L’occasion de faire le point sur les enjeux actuels et futurs de la recherche sur les batteries par rapport aux impératifs du développement durable. Car les besoins ne cessent de grandir : on estime que d’ici à 2040, 35% des voitures vendues seront électriques, et nécessiteront donc d’être équipées de batteries adaptées, à la fois performantes, écologiques et… recyclables !

    Le chercheur développe justement la question de la mise au point de batteries plus performantes et moins polluantes dans un article paru en décembre 2016 dans la prestigieuse revue Nature Materials (lire notre article de vulgarisation ici).

    Écoutez l’intervention de Jean-Marie Tarascon en cliquant ici.

  • Le 25 novembre dernier, Amiens a lancé depuis le quai de l'innovation un cluster dédié à l'autonomie énergétique pour fédérer les forces locales du domaine autour de l'emploi et de l'innovation. Les batteries, le LRCS et le RS2E étaient au coeur de cette inaguration avec une présentation de nos activités par Mathieu Morcrette, directeur du LRCS et responsable de l'axe "pré-prototypage" du RS2E.

    Les photos de l'événement sont disponibles ici et le Twitter du cluster, baptisé "Energeia", est visible ici.


  • Clarisse Péan, une jeune chercheuse ayant fait sa thèse dans un laboratoire membre du RS2E, le Phénix (UMR 8234), a été récompensée par le Prix Paul Caseau remis par EDF et l'Académie des Technologies. Clarisse a travaillé pendant trois ans sur son sujet de thèse intitulé : "Modélisation des processus dynamiques dans les super-condensateurs" sous la direction de Mathieu Salanne (Phénix) et Patrice Simon (CIRIMAT). Son travail a été courronné de plusieurs publications dans des journaux reconnus par la communauté scientifique comme JACS ou Nature Communications. Le RS2E adresse ses félicitations à Clarisse. Cliquez ici pour en savoir plus.


  • Bruker AXS, un fabricant international d’équipements scientifiques, met à son catalogue une innovation du LRCS, membre fondateur du RS2E. La cellule commercialisée permet d’observer l’évolution précise d’une batterie pendant son fonctionnement. La cellule est actuellement visible sur le stand de Bruker AXS à la grand-messe de la recherche sur les batteries de Chicago, l’International Meeting on Lithium Batteries, qui attire 2000 chercheurs du monde entier. La cellule d'analyse sera vendue à des industriels et aux plus grands laboratoires de recherche du domaine.

    L'innovation est le fruit de plusieurs années de travail avec notamment la participation de Jean-Bernard Leriche, Christian Masquelier, Jean-Marie Tarascon, Mathieu Morcrette et Jean-Noël Chotard. Mais c'est aussi une aventure humaine qui repose sur de nombreuses collaborations au sein du RS2E.

    Sources : [communiqué anglais, communiqué français]

Pages

S'abonner à Brèves