Réseau sur le stockage électrochimique de l'énergie,
centre de recherche sur les batteries et supercondensateurs

Brèves

  • Pour marquer le lancement du projet ERC Artistic du Pr. Alejandro Franco, le CNRS publie un portrait du chercheur sur son site internet.

    En 2016, une chercheuse du RS2E, Céline Merlet, avait déjà reçu une bourse du Conseil Européen de la Recherche pour son projet SuPERPORES. En 2017, ce sont deux autres membres du réseau qui ont obtenu ces financements convoités : Mathieu Salanne de PHENIX avec son projet AMPERE et Alejandro Franco avec Artistic.

    Ce dernier a d’ailleurs lancé officiellement son projet ERC mardi 23 octobre 2018 au Hub de l’énergie à Amiens en présence d’élus. Le jeune professeur de l’université UPJV-CNRS s'est vu octroyer une subvention de près de 2 millions d'euros pour ses recherches.

    A l’occasion de cette annonce, le CNRS publie un portrait d’Alejandro Franco au lien suivant : http://www.cnrs.fr/inc/communication/direct_labos/itv_franco.htm

    Extrait :

    « Son projet, nommé Artistic, est une plateforme ouverte qui simule la fabrication de batteries lithium-ion. Du smartphone à la voiture électrique, ces batteries se sont en effet imposées dans un usage quotidien. Avec les chercheurs associés à ce projet, il tente de dépasser les méthodes d’apprentissage par l’échec, où l’on conçoit à l’aveugle en espérant faire mieux, afin d’améliorer quatre propriétés principales. […] « Nous développons des outils de simulation capables de prédire l’influence des paramètres de fabrication, souligne Alejandro Franco. Nous voulons identifier la meilleure combinaison pour de meilleures électrodes. Or la conception de batterie lithium-ion demande plusieurs étapes, qui peuvent entrer en conflit. » Il mentionne ainsi que, par exemple, une forte pression appliquée sur une électrode de batterie peut améliorer sa conductivité électrique, mais réduit en retour la porosité nécessaire au transport des ions lithium dans l’électrolyte remplissant cette porosité. La simulation doit donc en tirer la meilleure solution. »

    Pour se rendre sur le site internet du projet : https://www.u-picardie.fr/erc-artistic/

    Pour en savoir plus sur les ERC : https://erc.europa.eu/

     

     

  • Le MESC+ lance son appel à candidatures en deux temps. Les cours seront répartis entre 5 universités européennes.

    Le programme d’études européen MESC+ (Materials for Energy Storage and Conversion +) lance son appel à candidature le 10 novembre 2018. Les étudiants souhaitant bénéficier d’une bourse Erasmus auront jusqu’au 28 Février 2019 pour postuler. Une trentaine d’étudiants seront recrutés.

    Une deuxième vague d’inscriptions sera ouverte entre le 1er mars et le 10 avril 2019 pour les candidats prêts à postuler sur leurs fonds propres.

    Pour en savoir plus : https://www.u-picardie.fr/mundus-mesc/

    Le MESC+ est programme d’études niveau master en deux ans en science des matériaux et en électrochimie. Les enseignements sont entièrement en anglais et sont répartis entre 5 universités européennes (UPJV Amiens, WUT Varsovie, UPS Toulouse, EHU/UPV Bilbao et UL Ljubljana).

    Deux universités américaine (DREXEL) et australienne (DEAKIN) participent activement au programme tout comme l’institut de recherche européen ALISTORE, le Réseau français sur le stockage électrochimique de l’énergie (RS2E), l’Institut national slovène de chimie (NIC) et un centre de recherche espagnol (CIC Energigune).

    Le programme est géré par des chercheurs mondialement reconnus dans le domaine des matériaux et de l’énergie.

  • Chargée de recherche CNRS, Camélia Ghimbeu a été récompensée par la Société Chimique de France. C’est un nouveau membre du RS2E qui décroche une distinction pour ses travaux.

    Fin septembre 2018, la Société Chimique de France (SCF) a choisi de récompenser Camélia Matei Ghimbeu pour ses travaux de recherche. Elle est donc lauréate 2018 de la SCF dans la catégorie « Chimie du solide ».

    La chercheuse de 37 ans est chargée de recherche CNRS à l’Institut de Science des Matériaux de Mulhouse (IS2M) dans l’équipe « Carbones et Matériaux Hybrides ». Elle étudie notamment le développement des matériaux carbonés et hybrides à propriétés contrôlées (porosité, structure, chimie de surface et morphologie) via la mise en œuvre de procédés de synthèses originaux et respectueux de l’environnement (précurseurs « verts », solvants aqueux et faibles consommation d’énergie). Ces matériaux carbonés sont ensuite utilisés dans les supercondensateurs et les batteries Li-, Na- et K-ion.

    A son actif, elle compte déjà 70 publications (environ 1500 citations et h-index de 23), 3 chapitres de livre, 1 brevet, 5 communiqués de presse CNRS et 120 communications.

    Elle a aussi été médaille de bronze du CNRS en 2017 et est éditrice du journal C, Journal of Carbon Research.

    Pour rappel, deux autres membres ou anciens membres du RS2E ont également été récompensés par la SCF : Alexis Grimaud et Edouard Boivin.

    Pour retrouver l’ensemble des lauréats : www.societechimiquedefrance.fr/Laureats-894.html

  •  

    En Novembre 2017, Le Conseil européen de la recherche (ERC) avait annoncé les résultats de l’appel « ERC Consolidator Grant 2017 », qui récompense des chercheurs d’excellence reconnus au niveau européen par l’attribution d’une bourse allant jusque 2 millions d’euros pour une durée maximale de 5 ans. Parmi les 329 projets sélectionnés en Europe, et les 38 en France, le projet ARTISTIC, porté par le professeur Alejandro A. FRANCO du LRCS de l’UPJV. L’objectif du projet est de développer un guide théorique in silico de formulation optimale d’électrodes de batteries Li-ion.

    Aujourd’hui, le projet franchi une nouvelle étape via le lancement de son site internet dédié, qui regroupe les actualités d’ARTISTIC, sa production scientifique et ses thématiques de recherches.  A terme, une plateforme de simulation de procédés de fabrication de batteries sera également disponible sur le site. 

    Le projet regroupe aujourd’hui 12 chercheurs, et des recrutements sont prévues, notamment de doctorants et postdoctorants (plus d’information sur les offres disponibles).

    Visiter le site du projet ARTISTIC

    Télécharger le communiqué de presse du lancement du projet ARTISTIC

     

  •  

    La commission européenne a décidé de renouveller le label d’excellence Erasmus Mundus pour le master international MESC+ (Materials for Energy Storage and Conversion). Projet déposé dans le cadre de l’appel à projets Erasmus+ « Masters Conjoints Erasmus Mundus 2018 », le projet MESC+, porté par le professeur Christian Masquelier du LRCS, laboratoire de l'Université de Picadie Jules Verne, fait partie des 42 projets retenus. Après une première labellisation Erasmus Mundus en 2005, le master MESC+ de l’UPJV a été de nouveau labellisé par l’Agence EACEA de la Commission européenne comme une formation d’excellence de dimension internationale, une belle reconnaissance pour l’UFR des Sciences de l’UPJV et son rayonnement à l’international. 

    Lire le communiqué de presse

    Plus d'informations sur le Master MESC+

     

     

Pages

S'abonner à Brèves