Réseau sur le stockage électrochimique de l'énergie,
centre de recherche sur les batteries et supercondensateurs

Brèves


  • Depuis 10 ans, le prix « La Recherche » récompense des travaux au carrefour de la science et de la technologie. Cette année, la rédaction de La Recherche a choisi d’honorer, dans la catégorie physique, le travail de l’équipe composée de Céline Merlet, Benjamin Rotenberg, Pierre-Louis Taberna, Patrice Simon et Mathieu Salanne. Ces chercheurs sont issus des laboratoires CIRIMAT (Toulouse) et PECSA (Paris), deux laboratoires membres du RS2E. Un chercheur anglais et un chercheur américain ont également participé à l’étude.

    Le travail récompensé a été publié en mars 2012 dans la prestigieuse revue Nature Materials. Il propose un modèle théorique réaliste permettant d’expliquer le mécanisme à l’origine des capacités élevées mesurées expérimentalement dans des électrodes de supercondensateurs.

    La cérémonie a eu lieu le mardi 22 octobre à Paris, dans le cadre du musée du quai Branly. Le prix donnera également lieu à une mise en avant du travail récompensé dans le prochain numéro de La Recherche (n°481).

    Toutes nos félicitations à cette équipe pleine d’énergie !


  • Une étude parue aujourd’hui dans la prestigieuse revue Science présente un nouveau mécanisme permettant un gain en termes de densité d’énergie dans les supercondensateurs. Y participent quatre chercheurs du CIRIMAT, laboratoire membre du RS2E : Yohann Dall’Agnese, Patrick Rozier, Pierre-Louis Taberna et Patrice Simon, directeur-adjoint du réseau.

    Le lien entre les chercheurs américains et français s’est notamment incarné dans la présence d’un doctorant en cotutelle, Yohan Dall’Agnese, dont le travail a contribué à l’obtention de tels résultats.

    Concrètement, les chercheurs ont utilisé des matériaux (MXènes) constitués de fines couches dans lesquelles viennent s’intercaler des ions et molécules. Résultats, des capacités de stockage deux à trois fois plus élevées que celles précédemment rapportées.

    Cliquez ici pour en savoir plus sur l’étude. 


  • Lors d’un déplacement au laboratoire national américain d’Argonne (laboratoire spécialisé dans le domaine de l'énergie) le Pr. Jean-Marie Tarascon a reçu un prix pour sa contribution exceptionnelle à la recherche appliquée et fondamentale sur les batteries au lithium pour applications automobiles. Le Pr. Feng Wu (Beijing Institute of Technology) est l’autre récipiendaire de ce prix.

    La récompense a été remise par le Pr. Ogumi (Université de Kyoto) et le Dr. Ralph Brodd (président de l’IALB association).


  • Le 8 juillet dernier, les élus régionaux ont présenté au Ministre de l’Écologie la synthèse des propositions émises par les 170 000 participants aux rencontres régionales organisées dans le cadre du Débat sur la Transition Énergétique.

    La proposition 13 (cf. page 36 du rapport en source) intéresse plus particulièrement le RS2E. Soutenue par 15 régions elle propose de : « Développer fortement la recherche sur le stockage de l’énergie et investir massivement dans l’évolution des réseaux. […] Mobiliser un plan massif d’investissement dans la recherche en faveur du stockage de l’énergie, multiplier les démonstrateurs».

    Rendez-vous est pris à l’automne pour savoir si le projet de loi sur la transition énergétique retiendra cette proposition. En attendant, le RS2E remercie tous les acteurs du débat qui l’ont portée.

    Source : [lien PDF]


  • L’Institut des Matériaux de Nantes (IMN) a été créé en 1988 par le Pr. Jean Rouxel (1935-1998). Depuis 2008, Guy Ouvrard a repris le flambeau du laboratoire, renommé Institut des Matériaux Jean Rouxel en hommage à son fondateur.

    En tant que laboratoire multidisciplinaire, l’IMN se concentre sur 6 axes de recherche : de la conversion de l’énergie solaire aux nanomatériaux en passant par le stockage électrochimique de l’énergie. C’est d’ailleurs dans le cadre de cet axe de recherche que l’IMN contribue au RS2E.

    Pour célébrer son premier quart de siècle, l’IMN propose un programme complet avec notamment deux conférences ouvertes au public : celle d’Erik Orsenna sur l’énergie et celle de Michel Latroche, Directeur de Recherche au CNRS, sur l’hydrogène comme vecteur énergétique.

    Avec plus de 200 personnes qui se consacrent à l’étude des matériaux, des relations fortes nouées avec des industriels ou la participation à des réseaux comme le RS2E, l’IMN affiche sa réussite. Joyeux anniversaire !

Pages

S'abonner à Brèves