Réseau sur le stockage électrochimique de l'énergie,
centre de recherche sur les batteries et supercondensateurs

Recherches décryptées

Une équipe de chercheurs français a démontré la possibilité d’utiliser la résonance paramagnétique électronique (ou RPE) pour suivre en temps réel les dépôts de lithium métallique et donc la croissance des dendrites
Une équipe internationale de chercheurs dirigée par le Prof. Tarascon, directeur du RS2E, a eu l’idée d’appliquer au Na-ion un concept tiré de la technologie Li-ion, à savoir celui de la redox anionique.
Conscients des limites intrinsèques des électrolyseurs actuels, deux chercheurs du laboratoire Chimie du Solide et énergie proposent dans un article publié dans Nature Materials de dépasser ces problèmes en modifiant en profondeur leur architecture à travers l’intégration des concepts de design provenant du domaine des batteries
Une équipe franco-italienne a eu l’idée d’analyser et de séquencer en molécule unique les polysulfures présents dans une batterie Li-S en fonctionnement en utilisant la technologie dite « nanopore ».
Une équipe internationale emmenée par le laboratoire PHENIX a étudié en profondeur les mécanismes d’insertion de l’ion Al dans un réseau d’oxyde de titane modifié permettant de mettre en évidence les facteurs clés affectant les propriétés d’intercalation de ces ions

Pages

S'abonner à Recherches décryptées