Réseau sur le stockage électrochimique de l'énergie,
centre de recherche sur les batteries et supercondensateurs

Rechercher

  • Pour leur quatrième réunion semestrielle les membres du RS2E seront accueillis à Pau par l'IPREM (Institut des Sciences Analytiques et de Physico-chimie pour l'Environnement et les Matériaux), partenaire académique fondateur du RS2E

  • La technologie Li-ion actuelle, dont les densités d’énergie atteignent 220Wh/kg, ne peut aujourd’hui apporter l’autonomie souhaitée pour les applications véhicules électriques. Une note d’espoir provient cependant  des systèmes métaux-air et plus spécialement du Lithium-air qui suscite aujourd’hui l’engouement des fabricants d’automobiles.

  • Il s’agit d’un papier digne de Nature Materials car il apporte une avancée scientifique qui est également attractive vis-à-vis des applications. L’électrochimie du sodium, qui nous a donné les technologies hautes températures que sont le sodium ion s’est estompée au fil du temps en raison du succès de la technologie à ions Li que nous utilisons dans notre vie quotidienne. Cependant, les études sur les réserves du Li bien que trop alarmistes, ont au moins eu le mérite de pousser le chimiste à considérer d’autres voies.

  • Notre dépendance actuelle envers les sources d’énergie fossiles en voie d’épuisement, ainsi que les effets planétaires issus de leur utilisation massive, font de la gestion et de la maîtrise de l’Energie un enjeu primordial des décennies à venir...
  • Le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a créé le 2 juillet 2010, le Réseau sur le Stockage Électrochimique de l’Énergie (RS2E) et signé un accord cadre avec le CNRS et le CEA.

  • La création de ce Réseau National de Recherche et Technologie sur le Stockage Electrochimique de l’Energie (RS2E) a pour vocation de rassembler les acteurs académiques et industriels et de profiter des atouts dont la France dispose pour innover dans ce secteur, qui sont :

  • En dehors de l’Asie et de la Chine en particulier, qui sont dotés de programmes d’investissement déjà bien structurés et régulièrement renouvelés, on notera l’émergence de  grands projets nationaux aux Etats-Unis avec 3 EFRC, couvrant divers aspects de la recherche sur les batteries et dirigés respectivement par by C. Grey (Stony Brook), H. Abruna (Cornell) and M.

  • Le RS2E est composée du Centre de Recherche Amont (CRA) piloté par le CNRS, du Centre de Recherche Technologique et d’Intégration (CRTI) piloté par le CEA et du Club des Industriels (CI).

  • La gouvernance intégrée entre les acteurs académiques et économiques français est assurée par le Comité de Pilotage composé principalement du Président du CNRS, de l’Administrateur général du CEA, du représentant du  Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, du représentant du Club des Industriels et du Président de la Conférence des Présidents des Universités.

  • le RS2E se veut être une référence mondiale dans le domaine des technologies actuelles (Li-ion , Li/polymère et Supercondensateurs) mais surtout le promoteur de ruptures technologiques.

    Pour cela nous l’avons doté d’un programme scientifique ambitieux et attractif visant :

Pages