dru RS2E | About
Réseau sur le stockage électrochimique de l'énergie,
centre de recherche sur les batteries et supercondensateurs
RS2E, LE STOCKAGE DE L'ENERGIE POUR LE FUTUR


Le RS2ERéseau sur le stockage électrochimique de l’énergie – est un réseau de recherche et de transfert technologique français qui se consacre aux différents dispositifs de stockage d’énergie: batteries rechargeables, supercondensateurs et technologies alternatives destinés à de nombreux usages (véhicule électrique, électronique portable, stockage de l’électricité issue de sources renouvelables). Le RS2E est un réseau du CNRS créé avec le soutien du Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Initié en 2011, le RS2E est coordonné depuis par le Pr. Jean-Marie Tarascon (Collège de France, Paris) et par le Pr. Patrice Simon (Université Paul Sabatier, Toulouse), spécialistes reconnus internationalement pour leur expertise dans le domaine du stockage électrochimique de l’énergie.

Le réseau rassemble 17 unités de recherche CNRS/Universités, 15 partenaires industriels et 3 établissements publics (CEA, IFPEN et INERIS) spécialisés dans le transfert de technologie. Ces partenaires se sont regroupés autour d’une vision collaborative et ambitieuse :

  • maintenir recherche de pointe et industrialisation en France
  • atteindre des objectifs concrets à moyen terme par la réalisation de prototypes industrialisables

Que vous soyez chercheur, industriel ou citoyen à la recherche d’informations sur les technologies actuelles et futures du stockage électrochimique de l’énergie, nous sommes heureux de vous accueillir sur notre site. Vous pourrez y consulter nos dernières actualités, découvrir nos thématiques de recherche ou encore des fiches "grand public" sur le stockage électrochimique de l'énergie. Vous pouvez aussi accéder à notre brochure de présentation en bas de la page.

Bonne visite !

Les 17 laboratoires et universités partenaires

> Chaire chimie du solide et énergie
(CSE UMR 3677 : Université Pierre et Marie Curie/Collège de France/CNRS)

> Centre interuniversitaire de recherche et d’ingénierie des matériaux
(CIRIMAT UMR 5085 : CNRS/Institut National Polytechnique de Toulouse/Université Paul Sabatier)

> Conditions extrêmes et matériaux : haute température et irradiation
(CEMHTI UPR 3079 : CNRS)

> Institut Charles Gerhardt Montpellier
(ICGM UMR 5253 : ENSCM/CNRS/Université de Montpellier)

> Institut de chimie de la matière condensée de Bordeaux
(ICMCB UPR 9048 : CNRS)

> Institut de chimie radicalaire
(ICR UMR 7273 : CNRS/Université AixMarseille)

> Institut d'électronique de microélectronique et de nanotechnologie
(IEMN UMR 8520 : CNRS/Université de Lille 1)

> Institut des matériaux de Nantes
(IMN UMR 6502 : CNRS/Université de Nantes)

> Institut de recherche de Chimie ParisTech
(IRCP UMR 8247 : CNRS/Chimie ParisTech)

> Institut des sciences analytiques et de physico-chimie pour l'environnement et les matériaux
(IPREM UMR 5254 : CNRS/Université de Pau et des Pays de l'Adour)

> Institut de science des matériaux de Mulhouse
(IS2M UMR 7361 : CNRS/Université de Haute Alsace)

> Laboratoire chimie de la matière condensée de Paris
(LCMCP UMR 7574 : CNRS/Université Pierre et Marie Curie/Collège de France)

> Laboratoire d'électrochimie et physicochimie des matériaux et des interfaces
(LEPMI UMR 5279 : CNRS/Université Joseph Fourier/Université de Savoie/Grenoble INP)

> Laboratoire de glycochimie, des antimicrobiens et des agroressources
(LG2A FRE 3517 : CNRS/Université de Picardie Jules Verne)

> Laboratoire de réactivité et chimie des solides
(LRCS UMR 7314 : Université de Picardie Jules Verne/CNRS)

> Matériaux Divisés, Interfaces, Réactivité, Electrochimie
(MADIREL UMR 7246 : CNRS/Université Aix Marseille)

> Physicochimie des électrolytes et nanosystèmes interfaciaux
(PHENIX UMR 8234 : CNRS/Université Pierre et Marie Curie)

Le financement du RS2E par l'ANR

© ANRLe RS2E bénéficie du soutien de l’État sur 10 ans au titre des Investissements d’Avenir. En effet, onze des quinze laboratoires de recherche CNRS/Universités rattachés au RS2E se sont vus attribuer par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) le label « Laboratoire d'Excellence » (LabEx) en avril 2011 et un financement associé.

Ce label et les financements correspondants favorisent le développement de recherches innovantes pour relever le défi de la batterie du futur.

Fichiers joints