Réseau sur le stockage électrochimique de l'énergie,
centre de recherche sur les batteries et supercondensateurs
Les plateformes analytiques du CRA

 

Certains des 17 laboratoires membres du CNRS/Universités membres du RS2E possèdent des équipements et un savoir-faire dans l’analyse de matériaux utilisables pour le stockage électrochimique de l’énergie. Ils ont mis ces compétences à la disposition des autres partenaires du RS2E. Nous les appelons les « plateformes analytiques ».

Ces « plateformes analytiques » reçoivent une aide du RS2E sous forme matérielle et/ou humaine. En contrepartie, elles consacrent une part de leurs efforts de recherche à des projets issus des groupes thématiques (en savoir plus sur les groupes thématiques).

La participation d’une plateforme à un projet de recherche passe par une discussion scientifique entre le demandeur du CRA et la plateforme de son choix. La pertinence de cette intervention est établie scientifiquement par le responsable de la plateforme, en lien avec le coordinateur du groupe thématique concerné. Les coordinateurs des plateformes analytiques veillent à ce que ces demandes concernent des études d’intérêt commun, et en particulier à ce qu’elles soient discutées au sein des groupes thématiques. Des actions de développement méthodologique de pointe sont également engagées au sein des plateformes afin de relever le « challenge analytique ». Un bilan des études en cours dans les plateformes analytiques est présenté régulièrement aux membres du RS2E. Enfin, les membres du CRTI et du CI peuvent également accéder aux plateformes dans le cadre de partenariats.

Le fonctionnement de ces plateformes est un exemple concret de la politique de recherche « en réseau » défendue par le RS2E.

Pour découvrir les plateformes analytiques vous pouvez cliquer sur la liste suivante : DRX, RMN, XPS, Microscopie, Mössbauer, Sécurité, Synchrotron.