dru RS2E | Les cellules de pré-transfert
Réseau sur le stockage électrochimique de l'énergie,
centre de recherche sur les batteries et supercondensateurs
Les cellules de pré-transfert

Au nombre de 4, ces cellules, regroupent les maillons nécessaires au procédé en chaîne indispensable pour assurer le transfert rapide d’un concept vers sa validation à l’échelle de démonstrateurs (prototypes). Leur mission séparée se décline comme suit :

  • Cellule de pré-transfert pour le test des composants en prototype Elle est animée par le CEA et vise à l’intégration des innovations réalisées en recherche amont tant au niveau des électrodes et des électrolytes que de leur formulation sur des éléments de batteries de format 18650 et de supercondensateurs de format C, afin d’en retirer des résultats fiables et nécessaires pour juger du passage à l’échelle de prototypage pré-industriel.
  • Cellule de pré-transfert pour la sécurité des batteries : Elle est animée par l’INERIS (EPIC experte en sécurité)  et tente  d’intégrer la maîtrise des risques tout au long du cycle de vie de nouveaux matériaux (manutention, sécurité, toxicité, recyclage) dès les phases amont d’intégration.
  • Cellule de pré-transfert Modélisation Comportementale des Pré-prototypes : Elle est animée par l’IFP et elle vise à générer des banques de données expérimentales propres aux matériaux testés pour concevoir les systèmes de gestion des batteries.
  • Cellule de pré-transfert à grande échelle matériaux-composants : Elle est à disposition de tout industriel souhaitant évaluer la possibilité de fabrication à grande d’échelle de nouveaux matériaux, de nouveaux électrolytes brevetés au sein du Centre de Recherche AMONT du RS2E