Réseau sur le stockage électrochimique de l'énergie,
centre de recherche sur les batteries et supercondensateurs
Les axes transversaux

Les axes transversaux sont les thématiques supports du RS2E. Ils constituent son socle et regroupent toutes les expertises nécessaires pour mener à bien les projets initiés au sein des thématiques de recherche.

Sécurité : Ses activités sont principalement centrées sur i) l’établissement de protocoles-tests électrochimiques avancés, sur ii) les études post-mortem de batteries et supercondensateurs afin de déterminer les clés de leurs dysfonctionnements et d’apporter des solutions d’optimisation.

Théorie : A l’écoute des expérimentalistes, le groupe «Théorie» développe des méthodologies et des stratégies pour i) guider la recherche de nouveaux matériaux, ii) comprendre la réactivité aux interfaces dans les électrodes nanostructurées, iii) simuler l’expérience et iv) rédire la stabilité électrochimique et chimique des électrodes et électrolytes.

Plateformes analytiques: Elles s’intéressent au développement de nouvelles mesures de caractérisation (ex situ et in situ) à la pointe de la technologie. Les plateformes développent des méthodes in situ i) d’imagerie de batteries via la RMN ou les RX, ii) d’observation et de caractérisation de l’évolution des interfaces (morphologie et composition) via des mesures HRTEM ou HREELS et autres.

Unités de pré-transfert : l’axe « pré-transfert » fait l’interface entre la recherche amont et les centres de transfert comme le CEA. Son objectif est l’intégration des nouveaux matériaux électroactifs dans des démonstrateurs (prototypes de batterie, supercondensateur, etc.) fiables et reproductibles, en vue d’évaluer et de démontrer leur potentiel applicatif.