Réseau sur le stockage électrochimique de l'énergie,
centre de recherche sur les batteries et supercondensateurs

Santé des batteries et conversion de l’énergie de l’environnement : deux projets innovants récompensés au YESS AWARD !

Santé des batteries et conversion de l’énergie de l’environnement : deux projets innovants récompensés au YESS AWARD !

Cette année, le RS2E a récompensé le Dr Tazdin Amietszajew, en postdoc à l’Université de Warwick (R-U), et Mickael Pruvost, doctorant à l’ESPCI de Paris, lauréats des YESS Award 2017. Ce concours récompense des jeunes chercheurs (de moins de 36 ans) pour leurs projets innovants dans le domaine du stockage électrochimique de l’énergie.Les lauréats se sont vu délivrer leurs prix au congrès Batteries 2017 de Nice, partenaire du concours.

Dr. Amietszajew, 28 ans, lauréat du 1er prix, a reçu 10.000 euros pour son projet d’évaluation des performances des batteries lithium-ion grâce à l’utilisation d’instruments de mesure intelligents. Les jurés ont reconnu que ce projet adresse un enjeu majeur et d’avenir: la santé des batteries en fonctionnement. En effet, le développement de nouvelles techniques de contrôle « en temps réel » des paramètres vitaux des batteries, comme la température ou la pression, intéressent de plus en plus la communauté scientifique, et sera sans aucun doute fortement investit dans les années à venir. L’approche du Dr Amietszajew, qui consiste à introduire une fibre optique à l’intérieur de la batterie pour mesurer sa température et sa pression via des changements dans l’index de la fibre, s’inscrit dans cette dynamique d’avenir.     

« Aujourd’hui, nous ne disposons pas de moyens efficaces pour observer ce qu’il se passe à l’intérieur d’une batterie en fonctionnement », a déclaré le lauréat. « Nous observons ses performances pour être sûr qu’elle fonctionne bien, et la remplaçons en cas de défaillances… Cependant, si nous pouvions contrôler en temps réel certains paramètres de la batterie, nous pourrions faire tellement plus! C’est avec cet objectif en tête que le projet s’est crée ».

Le second prix, d'une valeur de 2500 euros, a été accordé à Mickael Pruvost, 25 ans, en 3ème année de doctorat à l’ESPCI (Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielle) de Paris. Son projet de dispositif de génération d’énergie électrique via la récupération d’énergie vibratoire, permettrait d’alimenter en énergie des petits appareils (comme des capteurs), sans câbles. La technologie mise au point par M. Pruvost est d’ores et déjà brevetée, et les puissances mesurées sont jusqu’à 3 fois supérieures aux matériaux piezoélectriques actuellement sur le marché pour ce type d’application. « Je suis très honoré que le jury du concours est décidé de récompenser mon projet. D’autant plus car je souhaite lancer une startup à l’issue de mon doctorat. Je crois sincèrement que ce projet a de l’avenir, et suis ravi que le jury du concours le pense également ! » a réagit le second lauréat.

Le jury était dirigé par le Prof. Jean-Marie Tarascon (directeur du RS2E), et composé d’industriels et d’académiques du réseau, ainsi que de Jean-Francois Tassin, ancien directeur de l’Institut National de Chimie, et Christophe Pillot, directeur d’Avicenne Energy et organisateur du congrès Batteries 2017. Les jurés souhaitent bonne chance aux deux jeunes lauréats pour la concrétisation de leurs projets novateurs, preuves que la recherche sur le stockage de l’énergie ne cesse d’avancer.

Pour toute question concernant le prix, vous pouvez contacter olivia.beaujot@u-picardie.fr

Vous pouvez également vous préparer à l'édition 2018 en vous inscrivant aux alertes du YESS Award à cette adresse : http://eepurl.com/brb0NX